QUI EST RENE QUINTON ?

LA THÉRAPIE MARINE

SELON QUINTON

QUI EST QUINTON ?

UN TRAITEMENT DE TERRAIN :

Grâce au Plasma Marin, René Quinton sauva la vie de nombreux enfants atteints du choléra. Ce plasma fut, également, utilisé avec un énorme succès dans le traitement des affections respiratoires et digestives, des affections de la peau et des maladies infectieuses. De nombreux dispensaires marins furent créés partout dans le monde.

 

À l’inverse des médicaments allopathiques, le plasma de Quinton ne fait pas disparaître le symptôme mais il agit en profondeur sur le terrain du malade qu'il restaure. C'est une véritable médecine de santé. 

Ces géniales propriétés régénératrices du plasma de Quinton isotonique sur le sang furent confirmées lors d’une expérience effectuée par l’association suisse de médecine transfusionnelle à Genève, en 2002. Après avoir observé au microscope à fond noir les mouvements des globules blancs d’un échantillon de sang vivant, les chercheurs mélangèrent à une partie de ce sang du sérum physiologique et à l’autre partie du plasma de Quinton isotonique. Dans le mélange de sang et de sérum physiologique, les globules blancs apparurent totalement inertes. À l’inverse, dans le plasma de Quinton, les chercheurs observèrent des globules blancs mobiles et pleins de vitalité. Les globules blancs sont pourtant réputés ne pas survivre en milieu artificiel ! Mieux encore, le plasma de Quinton aide le sang à se régénérer.

Cette expérience a permis de souligner non seulement l’analogie du plasma de Quinton isotonique avec le sang humain mais également la grande différence entre le plasma de Quinton et le sérum physiologique. On peut donc regretter que, malgré ses bénéfices évidents, l’injection de plasma de Quinton isotonique en intraveineuse ne soit plus autorisée, à ce jour, en France… Elle l'a été durant de longues années et a même été utilisée dans les services de transfusion sanguine. Ce qui était à l'époque un médicament a perdu dans les années 1980 son autorisation de mise sur le marché. Aujourd'hui, le plasma marin est considéré comme un complément alimentaire. 

René Quinton était un personnage extraordinaire !

Il était physiologiste et biologiste : chercheur  au  Collège  de  France.  Ses  observations  et  ses  réflexions l'amenèrent à penser que "La Vie n'a pu qu’apparaître dans  les  fonds  marins". C'est en 1896 qu'il a découvert l’analogie entre le plasma sanguin et l’eau de mer.

 

En effet, l'eau de mer contient tous les oligo-éléments nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Les liquides dans lesquels baignent nos cellules sont en parfaite osmose avec le milieu marin. Cependant, par rapport à notre plasma, l’eau de mer possède une concentration saline bien plus importante. René Quinton mit alors au point un plasma marin fabriqué à partir d’eau de mer très pure à laquelle avait été ajoutée de l’eau de source pour atteindre la même concentration en sel que notre propre plasma sanguin.

Le plasma de Quinton isotonique était né !

Pour prouver et convaincre définitivement les scientifiques de l’affinité de son remède avec le sang, René Quinton fit, publiquement, une première expérience. Cette dernière fut, à l'époque, célèbre dans le monde entier ! Il saigna à blanc un chien, dénommé "Sodium", et, ensuite, lui transfusa une quantité équivalente de plasma marin.

Cela nous paraît barbare mais, après l’injection d’un demi litre d’eau de mer isotonique, Sodium, requinqué, s’est redressé et, en 8 jours, a retrouvé toute sa vitalité. Grâce à l’apport d’eau de mer isotonique, l’organisme du chien avait pu renouveler ses cellules sanguines.

LE PLASMA MARIN AUJOURD'HUI :

Il existe sous deux formes dont les applications sont bien différentes.

LE TRAITEMENT EFFICACE DES PATHOLOGIES ARTICULAIRES :

Dans le cabinet du Docteur Epineuze, à Paris, de nombreuses personnes viennent suivre un étrange traitement. Atteintes de hernie discale, d’arthrose, de lumbago ou d’autres problèmes vertébraux ou articulaires du dos, ou encore des hanches ou des genoux, elles viennent une fois par semaine se faire injecter du sérum marin. De l’eau de mer, oui, mais par n’importe laquelle, il s’agit justement du célèbre plasma isotonique de René Quinton.


Le Dr Epineuze soigne en effet ses patients avec le précieux sérum depuis 1998. Il utilise un procédé simple d'injections sous-cutanées, encore appelées « hydrotomie percutanée ». C'est à dire, que l’eau de mer n’est pas injectée dans une veine, ni dans un muscle ou encore directement dans l'articulation mais bien sous la peau.

LES INJECTIONS DE QUINTON :

Le liquide est administré, goutte à goutte, grâce à un cathéter (pieuvre) de huit ou douze aiguilles relié à un flacon de Quinton isotonique qui s’installe comme une perfusion. Les aiguilles sont placées de part et d’autre de la zone à traiter. Le sérum va infiltrer toute la zone à traiter et la réhydrater naturellement. Les piqûres ne sont pas douloureuses car les aiguilles ne sont pas enfoncées profondément dans la chair. Elles sont juste glissées sous la peau. Une fois celles-ci mises en place, il ne vous reste plus qu’à patienter 45 minutes environ.

À l’issue de la séance, le sérum ayant réhydraté l’organisme là où c’est nécessaire, vous pourrez éventuellement constater quelques gonflements mais ceux-ci disparaissent en deux jours environ. Si vous ressentez des douleurs dans les jours qui suivent la première ou la deuxième séance, ne vous effrayez pas ! Cela signifie seulement que l’articulation travaille et ce n’est en aucun cas mauvais signe.

Ces douleurs sont passagères et disparaîtront rapidement. Vous pourriez également souffrir d’une poussée de fièvre sans gravité quelques heures après la première séance. C’est une preuve que l’organisme réagit au traitement et cette fièvre cessera d’elle-même. Il va de soi que ces quelques effets secondaires sans gravité ne se manifestent que chez certains patients. Il est donc fort possible que ce ne soit pas le cas pour vous.

Les injections de Quinton isotonique sont absolument dénuées de contre indications.

Les injections de Quinton s’attaquent à la cause mécanique de la douleur. Dès les premières séances, les douleurs s’atténuent considérablement dans la plupart des cas. Mais, mieux encore, les résultats sont véritablement durables ! En général, un protocole de plus ou moins 10 séances est préconisé. Ce nombre est nécessaire pour éviter les rechutes. 

POUR BIEN COMPRENDRE :

 

Pour comprendre comment les injections de Quinton fonctionnent, il faut d’abord se pencher sur la cause de la hernie discale. La colonne vertébrale est constituée de vertèbres empilées les une sur les autres et reliées entre elles par un disque intervertébral. Les racines nerveuses, quant à elles, sortent des parois latérales des vertèbres.

Dans le cas du lumbago ou de la hernie discale, le disque est usé et ne remplit plus correctement son rôle de coussin protecteur entre les vertèbres. Si le disque s’affine, les orifices par lesquels sortent les racines nerveuses, placés de chaque côté des vertèbres, vont diminuer et le nerf va être comprimé. Les douleurs commencent ! Si les disques s’affaissent, c’est notamment parce qu’ils se déshydratent.

Grace aux injections de Quinton, petit à petit, les disques intervertébraux vont gonfler et, en augmentant de hauteur, vont libérer les compressions qui provoquent ces douleurs aiguës que nombre d’entre vous connaissent trop bien. Comme le disque va prendre de l’épaisseur, la hernie va se rétracter suffisamment pour que la saillie ne bute plus contre la racine nerveuse. Et les douleurs disparaissent comme par enchantement.
 

Outre le traitement des problèmes de dos, les injections de plasma de Quinton isotonique sont également prometteuses dans le traitement de l’arthrose de la hanche ou du genou. Dans ce cas-ci, il ne s’agit plus de réhydratation mais de cicatrisation du cartilage. Dans le traitement des genoux ou de la hanche, les résultats des injections, bien qu’efficaces, sont cependant moins spectaculaires que dans les problèmes de dos. Il permet néanmoins, dans de nombreux cas, d’éviter la pose de prothèses, ce qui en soi justifie déjà d’essayer !

En plus de leur effet local, les injections de plasma de Quinton entraînent souvent une amélioration de l’état général. L’organisme utilise en effet le « surplus » de plasma pour rééquilibrer le terrain du patient. C'est un bénéfice non négligeable de plus ! 

CONSULTATION PLASMA MARIN :

Pour tout renseignement, contactez-moi au 06 71 12 59 24.